Asie Centrale
Inde

L’Inde



L’Inde était pour les auteurs grecs antiques un pays magique où tout était différent : animaux, végétaux et mêmes humains. C’était la terre de tous les exotismes et les Grecs y plaçaient les légendes les plus farfelues. Pour Hérodote, l’Inde marquait les limites orientales de la terre habitée et constituait la plus riche des satrapies. Elle s’arrêtait pour lui, à l’Indus et au désert de Thur, c’est à dire l’actuel Pakistan. C’est seulement avec la conquête macédonienne que des citoyens grecs se rendirent effectivement jusqu’en Inde. Auparavant, il semble que les auteurs ne font que rapporter ou inventer des légendes et confondre des observations variées. Ainsi, les Éthiopiens   étaient parfois situés en Inde !

Pour les Grecs, l’Inde était le pays le plus peuplé de la Terre. Il y vivaient les êtres humains extraordinaires comme les Sciapodes, hommes qui se font de l’ombre avec leurs pieds ; comme les Pygmées ; comme les Hommes-sans-bouches, comme les Sans-Anus ; comme les hommes qui naissent tout blanc et noircissent en vieillissant ; comme les Cynocéphales, hommes à têtes de chien... Mais tous ces être extraordinaires se caractérisaient par leur sens de la justice et le goût de la liberté car l’esclavage était inconnu en Inde.

 

 Bibliographie :
  • L'Inde / ARRIEN
  • L'Inde avant l'Histoire / Mortimer WHEELER

Accueil | Plan | Crédits

   Creative Commons License

Dernière mise à jour : 19 décembre 2014
2005-2017 © Clio la Muse