Asie Mineure
Pergame

Pergame



Aujourd’hui Bergama (Pergamos, Pergama) en Turquie. Cité d’Asie Mineure sur les rives de la mer Egée capitale du royaume des Attalides, dit aussi Royaume de Pergame, qui constitua un royaume indépendant de 283 à 133 av. J.-C. Pergame fut l’un des principaux foyer de la civilisation hellénistique en Asie Mineure. A son apogée, la cité était la rivale orientale d’Alexandrie.

Epoque archaïque

On ne sait pas exactement à quelle époque la ville fut fondée. D’après la légende Pergamos, fils d’Andromaque et de Néoptolème aurait été le fondateur éponyme de la ville de Pergame. D’après les linguistes le nom de Pergame viendrait des racines perg ou berg et amo désignant un endroit élevé ou une forteresse. Les fouilles archéologiques n’ont révélé aucunes traces d’habitat de l’époque archaïque. La région passa sous le contrôle de Crésus et après la conquête perse, Pergame fut rattachée à la Mysie. Lors de la révolte des cités ioniennes, Orontès, satrape de Mysie qui leur était favorable choisit Pergame pour capitale. Alexandre confia le commandement de Pergame à Barsine, la veuve de Memnon de Rhodes   qui avait été le chef des perses, puis la cité fut dirigée à partir de 310 par Héraclée, fils d’Alexandre et de Barsine.

Les Attalides

Roi Règne
Eumène Ier (263 - 241)
Attale Ier (241 - 197)
Eumène II (197 - 159)
Attale II (159 - 138)
Attale III (138 - 133)

Philétairos affranchit le royaume de la tutelle séleucide. Sous Attale Ier, le royaume engloba la Mysie, la Lydie, la Carie, la Pamphylie et la Phrygie. Il atteignit son maximum d’extension territoriale après la paix d’Apamée. Pergame prit le rang de capitale sous Eumène II. Le royaume vivait du commerce avec l’Orient, concurrencé au IIe et IIIe siècle par Pétra et Palmyre, le royaume déclina.

Epoque romaine

Rattaché à Rome par un testament controversé, le royaume devint la première province romaine en Asie Mineure. Dès 129, Rome y envoya 100 000 colons romains. Cependant les troubles persistèrent jusque sous le règne d’Auguste où la tranquillité s’établit. Auguste vint trois fois à Pergame (en 31, en 30 et en 20 av. J-C.). Les habitants de Pergame demandèrent l’autorisation d’élever un temple qui lui serait consacré. La ville put se parer du titre de néocore qui précéda désormais le nom de Pergame sur la plupart des inscriptions officielles. Trajan donna lui aussi l’autorisation de lui dédier un temple. Sous Hadrien, la ville fut complètement reconstruite. C’est à Pergame que Caracalla, victime d’un grave accident, vint se faire soigner à l’Asclépéion. A cette époque la ville, atteignait 150.000 habitants.

 


Accueil | Plan | Crédits

   Creative Commons License

Dernière mise à jour : 19 décembre 2014
2005-2017 © Clio la Muse