Ashtart, Astartée :




Version phénicienne de l’Ishtar babylonienne. Ashtart était le principe femelle, humide, obscur et fécond,
à la fois antagoniste et complémentaire de Baal-Hammon, le principe mâle.

Reine des Cieux, sa représentation sidérale était l’étoile du Matin, et l’on comprend que les marins l’aient tenue en particulière vénération. Mais c’était également la déesse de l’amour. La colombe lui était consacrée et on jouait du tambourin pour elle. Appelée Grande Mère, on lui
sacrifiait des nourrissons en reconnaissance de ses grâces, la victime était souvent remplacée par un substitut.