Asie Centrale
Inde

Pataliputra

Ancienne capitale de l’empire Maurya, aujourd’hui Patno dans la plaine qui borde le Gange et le Son, en Inde.

Le premier souverain Maurya transforma le forteresse préexistante de Patali en une authentique capitale, Palatiputra dont Mégasthène, qui y fut envoyé comme ambassadeur de Séleucos Ier vers 302 av. J.-C., fit une description très élogieuse. A cette époque, la ville, de forme rectangulaire, s’étend sur 12,5 km le long du fleuve et sur près de 2 km de large. Elle était défendue par un large fossé de 180 mètres et par une palissade en bois munie de tours et d’archères.

Selon Mégasthène, le palais comportait beaucoup de choses « destinées à susciter l’admiration et avec lesquelles ne peuvent rivaliser ni Suse l’opulente, ni Ecbatane la magnifique. Ses parcs se parent de paons apprivoisés et de faisans qu’on a domestiqués ; et de plantes cultivées [...] de bosquets ombreux et de prairies plantées d’arbres, et de branchages que l’art de l’arboriculteur a adroitement entrelacés... Il y aussi des bassins d’une grande beauté où l’on élève des poissons énormes mais tout à fait apprivoisés ».

Les fouilles archéologiques ont confirmé l’importance de la ville et les découvertes archéologiques traduisent une influence architecturale perse : chapiteau   en forme de « lotus retourné », décoration de palmettes et volutes achéménides, griffons de pierre, salle avec plus de quatre-vingt colonnes en grès poli et lustré comme dans l’apadana de Persépolis. Il n’est pas exclu que des artisans perses, immigrés après la chute de l’empire achéménide, ou leurs descendants aient eux-mêmes contribué à de telles réalisations.


 



Accueil | Plan | Crédits

   Creative Commons License

Dernière mise à jour : 19 décembre 2014
2005-2017 © Clio la Muse