Iran ancien
Élamites
Mèdes
Achéménides
Parthes
Sassanides

Marlik

Marlik

JPEG - 7.9 ko
© Photo R.M.N
Marlik : vase en forme de taureau.

Site archéologique situé au nord de l’Iran près de Recht, sur la mer Caspienne, connu aussi sous le nom de Cheragh-Ali Tepe. Le site a livré un véritable trésor constitué de plusieurs centaines d’objets en or placés dans des tombes datant de la fin du IIe millénaire av. J.-C. Les tombes avaient déjà été pillées dans l’Antiquité et le furent une nouvelle fois et systématiquement dans les années 60 lors de la découverte du site, en raison du laxisme et de la corruption du gouvernement iranien de l’époque, alors que les fouilles archéologiques avaient commencées. En l’absence de fouilles scientifiques, il est absolument impossible de savoir à quelle civilisation rattacher ces tombes. Il s’agit peut-être de nouveaux peuples cavaliers et nomades préfigurant l’arrivée des Aryens.

Sur ce site des rois ou des princes inconnus se firent enterrer avec un mobilier d’une extraordinaire richesse. Il s’agit d’un ensemble de 53 tombes dont deux appartenaient à des chevaux. Les objets retrouvés sont constitués de bijoux mais aussi d’objets usuels et de figurines. L’ensemble est d’une exceptionnelle qualité artistique et technique : les artisans qui ont fabriqué ces objets d’argent et d’or et ces céramiques devaient être les plus accomplis de leur temps.

Les objets le plus fameux sont des coupes d’or pur, travaillées selon la technique du repoussé. Leur décoration représente des gazelles, des taureaux ailés ou autres animaux mythiques. D’autres pièces remarquables sont les vases en forme de taureau. Cette céramique lustrée est le témoin d’un développement original, spécifiquement autochtone. Le peu d’objet qui a pu être sauvegardé est conservé au musée archéologique de Téhéran.


 

Portfolio

Marlik : coupe en or avec décor de gazelles. Marlik : coupe en électrum avec décor d'animaux mythiques. (c) Photo R.M.N


Accueil | Plan | Crédits

   Creative Commons License

Dernière mise à jour : 19 décembre 2014
2005-2017 © Clio la Muse