Arabie & Levant
Nabatéens

Le Petit Pétra

JPEG - 33.6 ko
© Jean Savaton
Pétra : Siq el Bared.
JPEG - 37.3 ko
© Jean Savaton
Pétra : Siq el Bared.

Un petit défilé naturel, Sîq-el-Bared, reproduisant le Siq en miniature, conduit à un ensemble de salles rupestres, de tombeaux et de citernes, au nord du site protégé de Pétra, appelé « Petit Pétra ». Une porte fermait le site. Bénéficiant de températures plus fraîches que son aîné, on estime que le site constituait peut-être un lieu de villégiature pour les familles aristocratiques nabatéennes durant les fortes chaleurs de l’été ou une halte pour les caravanes trop importantes pour s’engager dans le défilé du Siq.

Plusieurs salles aménagées en triclinium   sont encore visibles. L’une d’entre elle, appelée biclinium, ne comporte que deux banquettes latérales. Mais son intérêt majeur, réside dans la présence d’une alcôve voûtée renfermant l’un des très rares vestiges de peintures murales conservées à Pétra. Le plafond est décoré de rinceaux de vigne habités par des amours chasseurs, des oiseaux au plumage irisé voltigent au son de la flûte du dieu Pan. Ce décor n’est pas sans rappeler celui de la maison de Livie à Rome. D’autres salles devaient être décorées mais leur réutilisation ultérieure comme abri a recouvert les parois de suie.


 



Accueil | Plan | Crédits

   Creative Commons License

Dernière mise à jour : 19 décembre 2014
2005-2017 © Clio la Muse