Arabie & Levant
Nabatéens

Pétra édomite

Edom signifie « roux » en hébreu, ce qui correspond à la couleur de la toison d’Esaü considéré comme l’ancêtre des Edomites. Appelés aussi Iduméens dans les textes gréco-romains. Des documents égyptiens de la fin du XIIIe siècle av. J.-C. et du début du XIIe mentionnent leur existence. Ils occupent une région comprise du sud de la mer Morte jusqu’aux abords du golfe d’Aqaba. La liste des rois d’Edom mentionnée dans la Genèse laisse supposer qu’il s’agit plus d’une confédération de princes régnant chacun sur leur cité que d’une lignée de monarques à part entière. On estime que les Edomites viennent occuper le site de Pétra dès le Ier millénaire. Ils occupent et aménagent les hauteurs d’Umm el Biyara, où l’on a retrouvé des vestiges de maison et de citernes datés du VIIe siècle av. J.-C.

On sait peu de choses sur l’occupation de Pétra par les Edomites, mais ils ont laissé le souvenir d’un peuple connu pour sa sagesse, la qualité de ses textiles et de ses céramiques et une certaine maîtrise dans le travail des métaux.

S’appuyant sur un territoire facile à défendre, enrichi par les péages ou le pillage des caravanes qui transitent de l’orient vers l’Égypte, Edom est un ennemi constant d’Israël. Plusieurs passages de l’Ancien Testament atteste d’une haine tenace entre les deux peuples (II Rois, II Chroniques, Psaumes, CXXXVII, Abdias ; Jérémie).Vers 845 av. J.-C., coalisés avec d’autres tribus arabes, les Edomites pillent le palais de Jérusalem. 50 ou 60 ans plus tard, Amasias s’empare de leur forteresse appelée « la Roche ». Les Edomites se libèrent de la tutelle israélienne vers 735 av. J.-C. et participe à l’invasion de Jérusalem menée par le babylonien Nabuchodonosor au VIe siècle av. J.-C. Les Judéens étant emmenés en exil à Babylone, les Edomites viennent s’installer dans la région d’Hebron et abandonnent le site de Pétra au profit des Nabatéens.

Le mot hébreu Sela signifie « la Roche » et désigne dans la Bible (II Rois, XIV,7 ; Isaïe, XVI,1) la forteresse édomite que les historiens ont longtemps identifié à Pétra où à Bosra.On s’accorde désormais à situer Sela plus au nord, à environ 10 kilomètres au sud de Tafila.
Amasias s’en empare et y fit 10 000 prisonniers que ses hommes jetèrent vivants du sommet de la montagne. Jérémie et Abdias interpellent les Edomites en disant Toi qui demeures dans les fentes du roc.


 



Accueil | Plan | Crédits

   Creative Commons License

Dernière mise à jour : 19 décembre 2014
2005-2017 © Clio la Muse