Mésopotamie
Babylone

Littérature et sciences à Babylone

JPEG - 21.3 ko
Cylindre de Nabonide.

Babylone brillait également dans les domaines de la science, de la médecine et de la littérature. Babylone se distinguait par sa société pluraliste et cosmopolite, qui comprenait des étrangers venus de tous les pays du monde antique.

Littérature

La langue de la période néo-babylonienne diffère à plusieurs titres de l’assyrien d’une part et du babylonien moyen et ancien d’autre part. La raison est en partie due au développement linguistique et à l’influence de l’araméen sur la langue akkadienne, parlée et écrite. Le cunéiforme fut lentement supplanté par les caractères alphabétiques. La langue, le vocabulaire et la syntaxe furent modifiés par l’écriture et la langue araméenne.

Parmi les genres littéraires, on compte l’historiographie, les hymnes, les autobiographies, les poèmes d’amour, les proverbes, les bestiaires, les textes liturgiques et sapientiaux. La mythologie babylonienne était intimement liée au culte du temple. L’Enuma elis, le « Poème de la création » était récité pendant l’akitu néo-babylonien (la fête du Nouvel An).

JPEG - 33.7 ko
Carte babylonienne du monde mésopotamien.

Sciences

Le calendrier utilisé à Babylone pendant la période néo-babylonienne était luni-solaire, c’est-à-dire qu’il dépendait des relations ou des actions conjuguées de la lune et du soleil. Depuis le début du deuxième millénaire à peu près, et jusqu’à l’époque néo-babylonienne, l’observation réelle de la lune déterminait les nouveaux mois. A la période néo-babylonienne, ce système fut remplacé par des tableaux qui prévoyaient précisément la position de la lune.

Un calendrier fut alors établi fixant la durée de chaque mois et de chaque année. Un cycle standard de 19 ans apparut en Babylonie, auquel un mois lunaire supplémentaire, ou un intercalaire (soit Ullulu II ou Addaru II) fut ajouté sept fois au cours des 19 ans, afin de créer un système dans lequel 235 mois lunaires équivaudraient à 19 années solaires. Le cycle grec métonien et le système juif rabbinique de calculs sont dérivés de ce calendrier.


 



Accueil | Plan | Crédits

   Creative Commons License

Dernière mise à jour : 19 décembre 2014
2005-2017 © Clio la Muse