Iran ancien
Achéménides

Vie quotidienne en Perse

L’Habillement

JPEG - 30.5 ko
© Jean Savaton
Persépolis : porteurs d’offrandes en costume perse traditionnel.

Jusqu’à l’avènement de Cyrus II, les Perses portèrent un vêtement fourré de peau de bête, désigné par les Grecs, sous le nom de perside. Après la conquête de la Médie, les Achéménides adoptèrent le costume mède, notamment les jupes, les triples pantalons, les doubles vestes et le manteau. La première tunique était blanche et s’arrêtait aux genoux. La seconde était brodée de fleurs et tombait sur les pieds. Le manteau était de couleur pourpre en hiver et brodé de fleurs en été. Les princes et les nobles se coiffaient d’une tiare, tandis que les gens du peuple portaient une mitre de feutre mou fermée sous le menton.

Ce changement de mode signalé par Hérodote et Strabon est confirmé par les représentations figurant sur les bas-reliefs de Persépolis.

La Justice

Le roi est juge suprême, surtout en matière pénale. En matière civile, il délègue ses pouvoirs à des juges nommés par lui. La loi ne permettait à personne, pas même au roi, de faire mourir un homme pour un seul crime, ni de punir un esclave d’une manière trop atroce pour une seule faute. La haute trahison était punie par la décollation et l’ablation du bras. Les rebelles ont le nez et les oreilles coupés, on les montre au peuple avant de les renvoyer dans leur province où ils sont exécutés. De simples particuliers étaient parfois chargés des sentences capitales.


 



Accueil | Plan | Crédits

   Creative Commons License

Dernière mise à jour : 19 décembre 2014
2005-2017 © Clio la Muse