Asie Centrale
Scythes

Scythes et Grecs

Scythes et Grecs entrèrent en contact vers le VIIe siècle av. J.-C., après l’établissement par la cité de Milet de colonies à Chalcédoine   et à Byzance ainsi que d’empories le long des côtes de la Mer Noire. Durant la période classique, Grecs et Scythes entretenaient des rapports commerciaux réguliers. Hérodote, se rendit chez les Scythes et ce qu’il apprit, au cours de ses voyages, sur la Scythie et sur les mœurs de ses habitants, fut longtemps la principale source de renseignements que l’on possédait.

JPEG - 22.5 ko
Poterie attique représentant un guerrier scythe.

Echanges commerciaux

Postérieures à l’invasion de la Scythie par l’armée perse, ces relations commerciales furent peut-être le prétexte qui permit à Hérodote de se rendre en Scythie. Ces échanges commerciaux assurait une certaine prospérité aux Scythes. Les Scythes échangeaient du blé, du poisson séché (thons, esturgeons), du sel, du miel, du lait, de la viande et des peaux ainsi que des esclaves contre des objets manufacturés (bijoux, objets métalliques, poterie de luxe). Si les Scythes cultivaient le blé, c’était moins pour couvrir leurs besoins que pour alimenter le commerce d’exportation orienté vers la Grèce. A mesure que le commerce des grains avec les Grecs prenait de l’ampleur et que les Scythes en retiraient de substantiels bénéfices, la péninsule de Crimée devint, de plus en plus, le centre du négoce. Les villes d’Olbia et de Neapolis en étaient les principaux ports d’embarquement.

Echanges culturels

JPEG - 7.3 ko
© Lynton Gardimer
Vase grec en bronze.

Pour les Grecs, les Scythes étaient des Barbares, mais leur sens du confort, leurs goûts artistiques affirment le contraire. On connaît un prince scythe envoyé en 589 av. J.-C. à Athènes qui rencontra Solon et devint un bon rhétoricien.
Les fouilles des kourganes royaux ont livré de nombreux vases grecs peints ou métalliques décorés de scènes de la vie nomade qui étaient produits sur commande pour les nobles scythes. Les arts et la culture grecs ont aussi laissé directement leur empreinte sur l’art scythe. Des objets scythes seront ainsi décorés d’éléments mythologiques grecs (travaux d’Héraclès, figure d’Athéna). L’influence de la culture grecque se retrouve aussi dans le récit mythologique de l’origine des Scythes.

De nombreux nobles scythes étaient attirés par la civilisation grecque, surtout sur le plan artistique et sur celui de la religion. Le roi Scythès se fit construire une maison à Olbia dont la façade était décorée de sphinx, de griffons et de statues d’inspiration grecque.


 



Accueil | Plan | Crédits

   Creative Commons License

Dernière mise à jour : 19 décembre 2014
2005-2017 © Clio la Muse