Asie Centrale
Scythes

Nomades et sédentaires

Les Scythes vivaient dans des chariots, couverts de bâches faites de peaux cousues ou de feutre, dont on a retrouvé plusieurs représentations en terre cuite. A 4 ou 6 roues, ils étaient attelés de bœufs. On ne sait pas si ces chariots servaient de demeure nocturne mais les femmes et enfants devaient y dormir enfouis sous des fourrures. Les Scythes de l’Altaï, ou du moins quelques tribus, avaient remplacé la yourte par des maisons de bois, mais sans renoncer à la vie nomade. Les hommes vivaient à cheval et ne se séparaient jamais de leurs arcs.

JPEG - 89.9 ko
© Musée de Tuva
Léopard - Kougane d’Arjan (VIIIe siècle av. J.-C.)

La steppe où l’herbe était haute et le fourrage abondant leur permettaient de se livrer à l’élevage. Au printemps et en été, les Scythes se déplaçaient dans la steppe à la recherche de pâturages. En hiver, ils demeuraient dans les vallées au bord des rivières. Bien que nomades, ils dépendaient de communautés agricoles. Au Ve siècle, une fraction de chaque tribu vivait dans des campements permanents ou semi-permanents. Les échanges entre la ville et la campagne devaient être fréquents : l’artisanat implique la sédentarisation mais les motifs représentés sont ceux d’une vie nomade.

La tribu des Gélons était constituée de Scythes sédentaires et cultivateurs installés entre le Boug et le Don. L’existence de ces Scythes laboureurs et des villages qu’ils occupaient a été confirmée par les fouilles. Il s’agissait à l’origine de simples enclos pour les hommes et les bêtes qui peu à peu devinrent de vrais villages. On a même retrouvé, dans certaines communautés, des installations de forgerons. Un grand espace vide séparait en général les remparts en bois de la zone habitée en raison des flèches en flammées jetées par les ennemis.

Cette vie indépendante, propre à tous les nomades, fut le meilleur auxiliaire des Scythes lors de toutes les contre-attaques lancées par les peuples de vieille civilisation. Et c’est justement quand leur sédentarisation en sera à son stade le plus avancé, que les Scythes seront enfin vaincus, lors de la guerre que leur fit Mithridate. Seule la Crimée, où les villes fortifiées se trouvaient groupées, conserva son autonomie pendant quelques siècles.


 



Accueil | Plan | Crédits

   Creative Commons License

Dernière mise à jour : 19 décembre 2014
2005-2017 © Clio la Muse