Monde Grec
Minoens

Théra (Santorin)

L’île de Santorin actuelle ne représente plus que le tiers de la Théra des temps minoens. Le reste a été anéanti vers 1500 av. J.-C. lors de l’explosion de son volcan. En 1967, les archéologues découvrirent le site d’Akrotiri véritable Pompéï de l’âge du bronze. Les maisons, les rues, les placettes nous fournissent des informations essentielles sur l’organisation, l’architecture, la vie quotidienne, économique et artistique des cités minoennes de l’époque des grands palais crétois. Les Minoens étaient installés à Théra au milieu du second millénaire avant notre ère. Les fresques admirables retrouvées sous la cendre volcanique témoignent de l’extraordinaire prospérité de Théra au XVIe siècle av. J.-C.
Au Ier millénaire avant notre ère, les Doriens s’installèrent à Théra, à l’extrémité sud-est de l’île, sur le site de Messa Vouno. Les fouilles permirent la mise au jour d’une vaste cité s’étendant sur une superficie de plusieurs hectares. On y admire le temple d’Apollon Karneios situé sur une terrasse rectangulaire construite en appareil   polygonal.

Les maisons, les vases, les outils, les fresques découverts mettent en évidence l’importance de Théra comme centre économique et culturel de l’archipel égéen au milieu du IIe millénaire avant notre ère. Les références à la Crète et à l’Égypte visibles sur les fresques d’Akrotiri permettent d’affirmer que l’île était un point de convergence pour tous les peuples de la Méditerranée orientale.


 



Accueil | Plan | Crédits

   Creative Commons License

Dernière mise à jour : 19 décembre 2014
2005-2017 © Clio la Muse