Mésopotamie
Sumer & Akkad

Sargon l’Ancien
(2334 - 2279 av. J.-C.)

Roi de Sumer et d’Akkad. Son long règne et son œuvre de réunification permettent l’édification du premier empire à prétention universelle. Ses origines sont obscures. Selon la légende, il est mis au monde en secret par sa mère et exposé sur l’Euphrate dans une corbeille de roseaux enduite de bitume et recueilli par l’irrigateur Akki qui l’élève comme son propre fils. Il devient échanson du roi de Kish, Ur-Zabada, contre lequel il finit par se rebeller et qu’il détrône avec l’aide d’Ishtar.

JPEG - 16.9 ko
Visage en bronze parfois attribué à Sargon.

Pour effacer son image d’usurpateur, il prend le nom de Sargon (charoukin, le roi vrai) Après s’être emparé des principales cités sumériennes, Kish au nord et Uruk au sud, il capture Lugal-Zaggisi qu’il offre en sacrifice au dieu Enlil dans la ville sainte de Nippur. Il se rend maître de toute la partie septentrionale du pays de Sumer. Il s’empare ensuite d’Ur et de Lagash et, parvenu au bord du golfe Persique, il lave ses armes dans la mer, suivant un rite religieux qui sera répété jusqu’aux derniers jours de l’empire babylonien. En deux campagnes, il soumet l’Elam mais aussi Ebla et Mari qui désormais lui livrent un important tribut annuel. Sa domination s’étend ainsi de la Méditerranée jusqu’au golfe Persique, remonte jusqu’au Taurus   et vers les contreforts du plateau iranien.

D’après une tradition de l’époque néo-babylonienne, il aurait embarqué des troupes pour aller conquérir Dilmun  .

Il construit ou rebâtit Agadé et en fait la capitale de son empire. Il fait élargir son port afin d’y accueillir de plus gros navires. Il crée un service de poste avec des offices tous les 50 km. Sa cour est brillante : tantôt il détaille la liste des princes qui sont en sa présence et tantôt il mentionne que 5400 hommes prennent chaque jour leur nourriture devant lui.

Vers la fin de sa vie, il est assiégé dans Agadé suite à une révolte générale. Il défait ses ennemis et offre à la déesse Ishtar un immense butin. Babylone, mentionnée pour la première fois dans l’histoire est prise et saccagée. A sa mort, ses fils Rimush puis Manishtushu se succèdent sur le trône.


 



Accueil | Plan | Crédits

   Creative Commons License

Dernière mise à jour : 19 décembre 2014
2005-2017 © Clio la Muse