Asie Centrale
Indus
Bactriane & Margiane
Scythes
Kouchans
Inde

Les Yue-Tche
(Yue-zhi)

Peuple de l’Asie considéré par les Chinois et les Iraniens comme des Indiens et que les Occidentaux appelleront plus tard avec imprécision, Indo-Scythes. Ils ne sont connus que par les textes chinois, la numismatique et quelques inscriptions de leurs descendants. Ce sont peut-être les Tokhariens, Asiens, Pasiens et Saracaules des auteurs gréco-latins. L’origine indo-européenne des Yuezhi est généralement admise. Ils seraient parvenus au moment de la migration des Cimmériens et des Scythes, jusqu’aux marges de la Chine (771 av. J.-C.).
Ils n’apparaissent sous le nom de Yuezhi qu’à la fin du IIIe siècle dans les annales chinoises, qui les signalent dans le Gansu comme des nomades blonds « à la figure de cheval ». En tout état de cause, les portraits figurant sur les pièces de monnaie ne sont pas de type mongol (yeux non bridés, « gros » nez).

Entre 177 et 161 av. J.-C., ils sont vaincus par les Huns, vassaux de l’empereur de Chine, et se divisent en deux branches inégales contraintes à émigrer. La branche la plus faible, celle dite des Petits Yuezhi, se disperse chez les Tibétains de l’Ouest, ou Jiang. L’autre branche, sous le nom de Grands Yuezhi, reflue vers l’ouest. Ils traversent le nord du bassin du Tarim où ils sèment la terreur et où peut-être certains d’entre eux se fixent. Puis, ils passent en Dzoungarie. Dans le bassin de l’Illi, ils sont empêchés de s’installer par les Wusun (Wou-souen), autres Indo-Européens vraisemblablement Sarmates et Alains, qu’on décrit comme des hommes aux yeux bleus et à la barbe rousse.

Les Yuezhi poursuivent donc vers l’ouest et, descendant la vallée de l’Iaxarte (Syr-Daria), pénètrent par le Ferghana dans les plaines de Sogdiane  , de Transoxiane et de Bactriane jusqu’à l’Oxus   (Amou-Daria). Là, ils butent sur les Saces dont certains d’entre eux fuient vers le sud et envahissent l’Inde à partir de 70 où ils y seront connus comme les Saka-Pahlava ; d’autres s’amalgameront aux Yuezhi dans un même royaume, dénommé Kusana.

Les Yue-zhi de Bactriane étaient divisés en cinq groupes, chacun sous l’autorité d’un chef appelé yabgu.


 



Accueil | Plan | Crédits

   Creative Commons License

Dernière mise à jour : 19 décembre 2014
2005-2017 © Clio la Muse