Asie Centrale
Indus

Harappa

Le site d’Harappa, découvert fortuitement lors de la construction d’une voie ferrée, est contemporain de celui de Mohenjo Daro, remontant à 2500-1500 av. J.-C. Il s’étend sur plus 150 hectares. Harappa était un port sur la rivière Ravi, relié par voie d’eau aux autres cités de la civilisation de l’Indus.

JPEG - 5.6 ko
Harappa : figurine en terre cuite

Les artisans étaient groupés par quartier. Une vaste gamme d’objets utilitaires, ludiques, décoratifs et cultuels, attestent de l’habileté des artisans de la vallée de l’Indus. Les poteries, pour la plupart façonnées au tour, présentent une extraordinaire diversité de formes, de tailles et de motifs décoratifs. Les miniatures en terre cuite y sont aussi abondantes que les statues en pierre taillée y sont rares. Parmi les très nombreux jouets d’argile cuite, les plus saisissants sont des chars à bœufs à roues pleines, qui reproduisent en miniature des attelages encore en usage dans la région. On a même retrouvé l’ébauche d’un échiquier dessiné sur des carreaux de céramique, accompagné de pièces de jeu en agate ou en ivoire.

La ville avait un plan quadrangulaire, les rues se coupant à angle droit. Les greniers étaient construits au bord du fleuve, et équipés de plans inclinés pour le chargement. Les ateliers étaient particulièrement bien organisés. La ville possédait des équipements collectifs remarquables pour l’époque, en particulier un grand grenier, formé d’une double série de bâtiments étroits, longs de 15 mètres et desservis par une large allée centrale.

A l’ouest se dressait une vaste citadelle (420 m du nord au sud et 196 m d’est en ouest) protégée par un mur de 14 m de largeur à la base, et d’une hauteur à peu près égale. Une seconde enceinte protégeait la première des inondations. Les fortifications consistaient en des tours disposées à intervalles réguliers et une succession de rampes conduisait à la citadelle. Tous les bâtiments étaient construits en brique cuite, liée par un mortier d’argile ou de plâtre. La vie quotidienne devait y être identique à celle de Mohenjo Daro.


 



Accueil | Plan | Crédits

   Creative Commons License

Dernière mise à jour : 19 décembre 2014
2005-2017 © Clio la Muse