Asie Centrale
Indus

Vie quotidienne

Les peuples de l’Indus vivaient simplement, mais non pas pauvrement. Ils utilisaient le cuivre et le fer pour fabriquer des outils et des armes. Ils travaillaient aussi l’or et l’argent, qu’ils alliaient parfois à d’autres métaux, et taillaient avec art des pierres semi-précieuses comme l’agate la cornaline et le lapis-lazuli, pour en faire des bijoux. Mais la plupart de leurs objets étaient fabriqués en os, coquillage, céramique, silex, argile et autres matériaux.

Les artisans étaient groupés par quartier. Une vaste gamme d’objets utilitaires, ludiques, décoratifs et cultuels, attestent de l’habileté des artisans de la vallée de l’Indus.

JPEG - 14.4 ko
Harappa : figurines humaines et animales en terre cuite

Les poteries, pour la plupart façonnées au tour, sont fines et de haute qualité. Elles présentent une grande diversité de formes, de tailles, de décoration (motifs géométriques et animaux) et de teinte (brune et noire). Les miniatures en terre cuite sont aussi abondantes que les statues en pierre taillée sont rares. Parmi les très nombreux jouets d’argile cuite, les plus saisissants sont des chars à bœufs à roues pleines, qui reproduisent en miniature des attelages encore en usage dans la région. On a même retrouvé l’ébauche d’un échiquier dessiné sur des carreaux de céramique, accompagné de pièces de jeu en agate ou en ivoire.

Les vestiges d’un atelier de teinture à Moenjodaro et le dessin de vêtements représentés sur des figurines sculptées donnent à croire que les habitants se paraient d’étoffes de couleurs vives, souvent brodées ou imprimées. Il est probable que la civilisation de l’Indus fut la première à cultiver et à utiliser le coton pour la fabrication des vêtements.


 



Accueil | Plan | Crédits

   Creative Commons License

Dernière mise à jour : 19 décembre 2014
2005-2017 © Clio la Muse