Asie Mineure
Pergame

Philétairos

Philétairos, officier d’Antigone, fit défection et alla se réfugier auprès de Lysimaque dont il sut habilement s’attirer les faveurs. Lysimaque le nomma gouverneur de la forteresse de Pergame et lui confia la garde de la part du trésor d’Alexandre qui lui était échue, à savoir 9 000 talents   d’or, ce qui représentait une somme énorme pour l’époque. Quand Philétairos tomba en disgrâce, il conclut secrètement un accord avec Séleucos : en échange de sa trahison et de sa participation à la campagne contre Lysimaque, il demanda qu’on lui laisse la garde du trésor de ce dernier. Après la mort de Lysimaque à la bataille de Couroupédion, Séleucos réclama le trésor. Mais Philétairos refusa et utilisa une partie de l’argent pour réparer les murailles de Pergame et lever une armée.

Philétairos continua toutefois à reconnaître formellement la suzeraineté de Séleucos en conservant son portrait sur les pièces de monnaie qu’il faisait battre. Plus tard, il proclama l’indépendance de Pergame mais sans prendre le titre de roi et désormais le portrait de Philétairos figura sur les monnaies qui étaient frappées à Pergame.

En entretenant de bonnes relations avec une partie des pays voisins il assura le développement de son territoire qu’il agrandit jusqu’à la Mer de Marmara. Comme Philétairos n’avait pas de fils (c’était un eunuque), après sa mort le trône aurait dû revenir à l’un de ses frères, Eumène ou bien Attale. Mais en raison de leur âge, la succession passa à l’un de leurs fils. Philétairos adopta Eumène, fils de son frère Eumène, et lui légua le royaume.


 



Accueil | Plan | Crédits

   Creative Commons License

Dernière mise à jour : 19 décembre 2014
2005-2017 © Clio la Muse