Asie Mineure
Pergame

Eumène Ier
(263-241 av. J.-C.)

A la mort de Philétairos, Antiochos II Theos, roi de Syrie, ne reconnut pas Eumène comme roi et lui réclama le trésor que Philétairos n’avait pas voulu lui rendre. La guerre devenait inévitable. Eumène s’allia   avec les cités d’Asie Mineure occidentale qui s’opposaient aux syriens et il engagea des mercenaires Galates  . La bataille eut lieu dans la plaine de Sardes : l’armée syrienne fut battue (261 av. J.-C.) et Antiochos tué.

A la suite de cette victoire le royaume de Pergame se trouva en contact direct avec les régions de la Sangarios (Sakarya) et du Halys   où les guerriers Galates s’étaient établis. Pour essayer d’empêcher les incursions de ces dangereux voisins Pergame commença à leur verser un tribut régulier.

Eumène dirigea son pays avec indépendance et réalisme. Sous son règne, Pergame devint un centre artistique et scientifique. Dans tous les domaines, la cité rivalisa avec les autres cités d’Asie Mineure. Après 22 ans de règne, il céda la place à son neveu Attale. Eumène laissait un royaume disposant d’un vaste territoire, d’une armée puissante et bien organisée et d’un trésor très riche.


 



Accueil | Plan | Crédits

   Creative Commons License

Dernière mise à jour : 19 décembre 2014
2005-2017 © Clio la Muse