Monde Grec
Minoens

Vie quotidienne des Minoens

Villes et villas minoennes

JPEG - 50.4 ko
© Jean Savaton
Vathipetro : pressoir à raisins.

Ce qui caractérisent les villes minoennes c’est l’absence de fortifications pour les protéger. Situées dans des sites accessibles et difficilement défendables, leur sécurité devait être garantit par l’isolement géographique de l’île. Les villes se développent la plupart du temps autour du palais, sauf à Gournia. Les maisons sont construites en briques ou en terre sur un socle de pierre. A l’époque néopalatiale, certaines maisons sont luxueusement construites en pierre et les murs décorés de fresques. Les sols sont de terre battue, en stuc ou dallés. Comme dans les palais, l’éclairage intérieur est assuré par un puits de lumière.

A Gournia, Le site a été occupé dès le début du IIe millénaire. Les rues suivent les courbes de niveaux de la colline et sont munies de caniveaux. Curieusement, cette cité importante pour l’époque n’est mentionnée dans aucun texte antique. Archanès, située à dix kilomètres au sud de Cnossos, devait être aussi une ville importante : on y a retrouvé les vestiges d’immeubles et de nombreuses tablettes.

Les villas apparaissent à la période néopalatiale. On ne sait s’il s’agit de petits palais secondaires, de résidences de riches particuliers, de sièges administratifs ou de domaines agricoles. Elles sont généralement pourvues de magasins garnis de pithoi. A Vathipétro, les archéologues ont mis à jour un pressoir à olives, un pressoir à vin, un magasin, un mégaron   et un sanctuaire tripartite.

JPEG - 40.4 ko
Thera : fresques représentant des enfants boxant et des animaux.

Une vie agréable

On peut se faire une idée partielle du mode de vie des Minoens au travers des témoignages qu’ils nous ont laissés : le confort des maisons, des villas et des palais, les nombreuses représentations de concours de boxe ou de courses de taureaux, l’absence totale de constructions guerrières, la place accordée aux femmes dans la société si l’on en juge par les nombreuses représentations de celles-ci sur les fresques et objets, tout cela traduit une civilisation où la vie devait être paisible, agréable et même parfois raffinée.


 



Accueil | Plan | Crédits

   Creative Commons License

Dernière mise à jour : 19 décembre 2014
2005-2017 © Clio la Muse