Iran ancien
Mèdes

Astyage

En iranien, son nom est Ichtumégû. Successeur de Cyaxare sur le trône de Médie, il eut un règne long et pacifique de 585 à 550. Il ne possède pas les hautes qualités de son père. Il passe son temps à la chasse, sa grande passion ou dans sa capitale Ecbatane où il mène une vie indolente de souverain oriental modelée sur les habitudes assyriennes. Le système de gouvernement mède, repose non sur le gouvernement direct et centralisé du roi, mais sur un système de royautés vassales, portées, par définition même, à revendiquer ou à conquérir leur indépendance. C’est d’ailleurs ce qui se passera avec l’un de ces rois vassaux, son propre petit-fils Cyrus l’Achéménide, qui renversera l’Empire des Mèdes.

Le rêve d’Astyage

Selon Hérodote, Astyage rêva que du ventre de sa fille <A
NAME="Mandane">Mandane
sortait un torrent tel qu’il couvrait l’Asie entière. Les mages consultés interprètent son rêve comme l’annonce de la future domination par les Mèdes de l’Asie tout entière. Inquiet pour son trône, Astyage choisit comme époux pour sa fille un Perse, Cambyse, considéré comme de condition inférieure à celle d’un noble perse. Un second songe lui fit voir une vigne sortant de ce même ventre et couvrant la totalité de l’Asie. De nouveau consultés, les mages annoncèrent que le fils de Mandane renverserait l’hégémonie mède.

Terrifié, Astyage fit venir sa fille auprès de lui et quand l’enfant naquit, le futur Cyrus, il le remit à Harpage avec l’ordre de le mettre à mort. Harpage désirant se prémunir contre la vengeance de Mandane confia l’enfant à un berger en lui ordonnant de l’abandonner dans la montagne. La femme de ce berger, Spaco, "la chienne" en mède, venant de mettre au monde un enfant mort-né persuada son mari, Mithradates, d’effectuer une substitution et de montrer à Harpage le
cadavre de son propre fils. Astyage apprit le subterfuge et punit Harpage en lui faisant servir lors d’un banquet la chair de son propre fils. Harpage médita sa vengeance et trahit Astyage en faveur de Cyrus quelques années plus tard.


 



Accueil | Plan | Crédits

   Creative Commons License

Dernière mise à jour : 19 décembre 2014
2005-2017 © Clio la Muse