Asie Mineure
Hittites
Ourartou
Phrygiens
Lydiens
La Lycie
Commagène
Pergame
Pamphylie
Carie
L’Ionie
Le Pont

Smyrne

Nom antique de l’actuelle Izmir en Turquie. Les fouilles archéologiques ont révélé l’existence d’une petite cité fondée durant la première moitié du IIIe millénaire av. J.-C au fond du golfe, sur le site de Bayrakli. Fortement influencée par la civilisation hittite, cette agglomération se développa au cours du IIe millénaire. Au Xe siècle des colons venus des îles de la mer Égée et plus particulièrement de Lesbos s’installèrent dans la région et fondèrent une colonie. La cité connaît son apogée au VIIe siècle et durant la première moitié du VIe siècle. Bordée au nord par l’Eolide et par l’Ionie au sud, de nombreux Ioniens de Colophon vinrent s’installer à Smyrne et progressivement la cité intègra la ligue ionienne.

Vers 725, la cité construit un premier temple à Athéna qui sera détruit lors du raid d’Alyatte sur la cité vers 600. Le temple est reconstruit vers 590-580. Après l’invasion perse de 545, le site est partiellement abandonné. Vers 310, la cité est refondée au pied du mont Pagos. Cette renaissance est attribuée à Alexandre mais elle est plus probablement l’œuvre d’Antigone le Borgne. Après la défaite de ce dernier face à Lysimaque en 301, la cité prit peu de temps le nom d’Eurydikeia en l’honneur de sa fille, Eurydice. A la mort de Lysimaque (281 av. J-C.), la cité échut aux Séleucides. Puis elle intègre le royaume de Pergame en 219 et devient romaine par le legs attalide (133 av. J.-C.) à Rome. Les Romains construisirent à Smyrne de somptueux monuments qui en firent une rivale d’Ephèse et de Milet. Tibère lui accorda de grands privilèges confirmés par Hadrien et Caracalla. Chacun de ces empereurs bénéficia en retour d’un temple dédié dans la cité. En 178, un violent séisme détruisit la cité. Marc-Aurèle la fit reconstruire.

Dans l’Antiquité, la cité était renommée pour l’excellence de sa production de figurines en terre cuite (coroplathie) attestées dès le VIe siècle. Cette tradition artistique demeura jusqu’au tremblement de terre de 178 apr. J.-C. Ces figurines étaient destinées à décorer, autant les temples comme ex-voto que les maisons et les tombes.


 



Accueil | Plan | Crédits

   Creative Commons License

Dernière mise à jour : 19 décembre 2014
2005-2017 © Clio la Muse