MYTHOLOGIES

Cybèle

Cybèle, Kubelê, la Grande Mère était la plus ancienne des déesses anatoliennes et ses sanctuaires principaux étaient à Pessinonte (temple élevé par Midas), sur le mont Didyme, et sur le mont Ida en Troade. Cybèle, déesse de la fécondité, était le plus souvent représentée accompagnée de lions. A Pessinonte, Cybèle fut adorée pendant de longues années sous la forme d’un météorite tenant lieu de statue de culte (diopedès). Sous le règne d’Attale Ier ce météorite fut envoyé à Rome afin de favoriser la victoire de la République dans la guerre contre Carthage.

Cybèle passa dans les panthéons hellénistique et romain via Sardes. La statue de Cybèle fut d’abord transportée en grande pompe de Pessinonte jusqu’à Pergame où elle fut déposée dans le Mégmalésios pendant un an avant d’être emmenée jusqu’à Rome.

Les prêtres voués à son culte, les galles, étaient toujours originaires d’Asie. Ils célébraient chaque printemps par des danses frénétiques et s’émasculaient pendant ces fêtes.


 



Accueil | Plan | Crédits

   Creative Commons License

Dernière mise à jour : 19 décembre 2014
2005-2017 © Clio la Muse