Asie Mineure
Hittites

Tudhaliya IV
(1238 - 1215)

JPEG - 32.8 ko
Yazilikaya : bas-relief de Tudhaliya IV sous la protection du dieu Sarruma.

Il succède sur le trône à son père Hattusili III. Il subit une grave défaite militaire face aux Assyriens à la bataille de Nihiriya (1230 ?) sur l’Euphrate mais parvient toutefois à conclure la paix avec Toukoulti-Ninourta qui lui restitue des territoires dépendant de Karkemish. Il parvient aussi à mettre fin à une rebellion à Hattusha provoquée par sa défaite militaire alors que les dignitaires hittites contestent sa légitimité.

Le contrôle par les Assyriens des mines de cuivre d’Isuwa, à l’Est de l’empire hittite, le contraint, aidé par les Syriens à envahir Alasiya (Chypre) où l’empire put s’approvisionner en cuivre.

Il réforme la rédaction et la conservation des archives. II fut aussi le roi le plus zélé de tout l’empire sur le plan religieux. Non seulement il a poursuivi la rénovation des temples, laissée inachevée par son père, mais il a restauré les cultes tombés en désuétude et il en a institué de nouveaux, en introduisant dans le panthéon hittite des dieux hourrites, que sa mère, la reine Puduhepa, révérait. Ainsi, sous son règne, un syncrétisme hourro-hittite se constitua.

Sous son règne les Beaux-Arts connurent leur apogée. L’impressionnant sanctuaire rupestre de Yazilikaya, près de Bogazkôy, où il est représenté, témoigne de la grandeur de son règne, longtemps sous-estimée.


 



Accueil | Plan | Crédits

   Creative Commons License

Dernière mise à jour : 19 décembre 2014
2005-2017 © Clio la Muse