Asie Mineure
Hittites

Telepinu
(1550-1530 av. J.-C.)

Lorsqu’ il monte sur le trône son royaume était réduit à l’Anatolie centrale. Il réussit à consolider ses positions puis à avancer vers le Nord de la Syrie. Il remporte plusieurs victoires dans l’Anti-Taurus   et conclut une alliance avec Isputahsu, le prince du Kizzuwatna, nouvelle puissante établie en Cilicie par une dynastie hurrite ou indo-européenne. Avec la fin de son règne se termine la période généralement appelée Ancien Royaume.

Il a laissé comme archives de son règne, un texte appelé le Rescrit de Télépinu . Dans cet édit, il introduit de nouvelles dispositions légales sur la vassalité, la parité et la succession au trône. La loi successorale ainsi instituée demeurera jusqu’à la fin de l’empire. Telepinu a institué une Assemblée générale des citoyens comme cour suprême de justice, laquelle avait le pouvoir de juger le roi, et même de le condamner à mort. Par ailleurs, pour la succession au trône en l’absence de prince royal, Telepinu a permis de devenir roi au mari d’une princesse, c’est-à-dire à quelqu’un qui pouvait ne pas être de haute extraction. De telles décisions n’ont pas de parallèle à cette époque : elles mettent en évidence un aspect « démocratique » des nouvelles institutions, un millénaire avant la Grèce ou Rome.


 



Accueil | Plan | Crédits

   Creative Commons License

Dernière mise à jour : 19 décembre 2014
2005-2017 © Clio la Muse