Asie Mineure
Hittites

Hattusili Ier, III

Hattusili Ier (Labarna II)

Roi hittite (1625 - 1600). Il construisit sur le site d’Hattusha, dont il fit sa capitale, une forteresse et prit le nom d’Hattusili, l’homme Hattusha.

Véritable fondateur de l’Ancien Royaume hittite, sa première réalisation fut la conquête des villes situées entre sa capitale et les Portes Ciliciennes. Il pouvait désormais atteindre la Méditerranée à travers la Cilicie. Il conquiert aussi au nord la ville de Zalpa à l’embouchure du Halys   sur la mer Noire et le pays d’Arzawa   au sud-ouest. Les armées d’Hattusili Ier généralisèrent l’usage du char de guerre et menèrent une politique de conquête en direction de la Syrie. Hattusili fit édifier des forteresses comme Mersin au seuil du monde syro-mésopotamien. Il investit Alalah, principal port de la région et débouché d’Alep sur la mer, puis il prend Urshu et les autres villes alliées d’Alep mais ne parvient pas à prendre celle-ci. Toute ces conquêtes lui assurèrent le titre de « Grand Roi ».

Au début de son règne, il gouvernait assisté d’un conseil de nobles devant lequel il était responsable de ses actes. Dans son testament politique, un des plus beaux textes hittites, il explique les préoccupations que lui donna sa succession : il avait dû écarter du pouvoir ses propres enfants et avait adopté son petit-fils (neveu ?), Mursili Ier, pour faire de lui son successeur.

Hattusili III

Roi hittite (1265-1238 av. J.-C.) qui assura un règne très pacifique. Frère de Muwatalli II, il s’oppose à l’accession au trône de son fils Mursili III et finit par le déposer. L’imminence du danger assyrien sur l’Euphrate réunit Hattusili et Ramsès II qui conclurent (1259 av. J.-C.) une alliance « éternelle » : un traité confirma le contrôle hittite sur le Nord de la Syrie où les Égyptiens renonçaient à leurs revendications. Hattusili prépara le mariage de deux de ses fille avec Ramsès II et leur rencontre au sommet quelque part en Palestine. Il reconstruisit Hattusha la capitale de l’empire hittite, dont les temples et les archives avaient été brûlées par les Gasgas  . Tarhuntassa fut maintenue en temps que royaume secondaire sous la direction d’un de ses fils, Kurunta.

Son épouse, la reine Puduhepa, d’origine hourrite, fille du prêtre-roi de Kummanni, a exercé un réel pouvoir, tant sur le plan politique que religieux. Elle a influencé leur fils, Tudhaliya IV, lorsqu’elle devint régente à la mort de son mari.


 



Accueil | Plan | Crédits

   Creative Commons License

Dernière mise à jour : 21 décembre 2014
2005-2017 © Clio la Muse