Iran ancien
Parthes

Nisa

Cité antique, située à 18 kilomètres au nord-ouest de l’actuelle Achkabad au Turkménistan, qui fut la première capitale des Parthes et la nécropole de leur dynastie. La ville et le palais royal dominent la plaine environnante.

JPEG - 29.8 ko
© Encyclopaedia Universalis
Nisa : reconstitution de la salle carrée.

Le palais royal, construit au IIIe-IIe siècle av. J.-C., abrite trois bâtiments distincts : une « salle carrée », un temple-tour et une salle ronde. Dans la salle carrée, les murs étaient alternativement décorés de demi-colonnes et de niches qui abritaient des statues d’argile peinte qui figurent les rois ancêtres divinisés. Elle fut aménagée au Ier siècle. Il s’agissait vraisemblablement de la salle d’audience ou de la salle du trône. La salle carrée et le temple-tour s’ouvraient sur un jardin autour d’un grand bassin. Le temple-tour devait être un bâtiment religieux. La salle ronde fait 17 mètres de diamètre. Le palais royal fut peu à peu transformée en un espace de stockage pour les productions agricoles, notamment du vin, dont les Parthes étaient grand amateurs.

Dans la ville proprement dite, on peut distinguer une « Maison carrée » qui est le plus grand bâtiment de la cité. La Maison carrée de Nisa est le premier exemple connu d’un plan cruciforme d’une architecture à quatre iwan  , architecture promise à un bel avenir puisque reprise par l’architecture musulmane elle sera adoptée pour la construction des palais, des madrasa et des mosquées. Il devait s’agir à l’origine d’une salle de banquet qui fut transformée ultérieurement en un dépôt d’objets précieux, d’armes et de monnaie. Les archéologues y ont retrouvé des statues de marbre et une quarantaine de rhytons   en ivoire de style grec produits localement ou importés.


 



Accueil | Plan | Crédits

   Creative Commons License

Dernière mise à jour : 19 décembre 2014
2005-2017 © Clio la Muse