Asie Mineure
Pamphylie

Pergé

JPEG - 24.1 ko
© Jean Savaton
Nymphée de Pergé.

La ville de Pergé fut fondée au lendemain de la guerre de Troie mais elle n’entre dans l’histoire qu’après le passage d’Alexandre en 333. En 188 av. J.C., elle devient romaine.

Son temple d’Artémis était très célèbre dans le monde méditerranéen, il n’a pas encore été retrouvé. De la cité antique, il reste de belles ruines des thermes et du nymphée  . Le nymphée fut construit à l’époque d’Hadrien (117-138), il avait une forme en U et comportait une niche centrale où, de la statue d’un dieu fluvial (probablement Cestrus), jaillissait l’eau qui tombait dans un bassin. De nombreux reliefs ornaient cet édifice : des masques de théâtre, des thyrses, des symboles dionysiaques, des chéneaux en forme de têtes de satyres et de ménades.


 

Portfolio

Relief sur une colonne. (c) Jean Savaton Porte romaine. (c) Jean Savaton Nymphée : décoration représentant un masque de théâtre. (c) Jean Savaton Agora : enseigne d'une boucherie. (c) Jean Savaton Les thermes : hypocauste du caldarium. (c) Jean Savaton Les thermes : hypocauste du tepidarium. (c) Jean Savaton Les thermes : le frigdarium . (c) Jean Savaton Relief figurant l'Artémis de Pergé. (c) Jean Savaton


Accueil | Plan | Crédits

   Creative Commons License

Dernière mise à jour : 19 décembre 2014
2005-2017 © Clio la Muse