Arabie & Levant
Phéniciens

Sidon

JPEG - 15.5 ko
Sarcophage d’Eshmunazor Ier roi de Sidon.

Sidon « le premier né de Canaan » selon la Bible, antérieure à Tyr, fondée vers 2750, remonte aux premiers siècles du IIIe millénaire av. J.-C. Ruinée par l’invasion des Hyksos et reconstruite peu après, Sidon est mentionnée au temps du Nouvel Empire égyptien comme une des bases maritimes des Pharaons dans leurs expéditions asiatiques et un des ports d’où s’expédient à destination de l’Égypte les tributs annuels. Aux XVe et XIVe siècles, elle subit les attaques des nomades Khabirou. L’invasion des peuples de la mer ravage à nouveau Sidon qui se relève au siècle suivant.

Délivrée de la suzeraineté égypto-hittite, par le recul de l’Égypte et la ruine de l’État hittite, Sidon prend un magnifique essor. Elle recueille le riche héritage de la thalassocratie crétoise. Elle fonde des comptoirs à Chypre, à Rhodes  , en Crète et dans les îles de la Mer Egée. Vers 1100, le roi philistin d’Ascalon, un des chefs détruit la ville de fond en comble. Les rois de Tyr d’origine sidonienne, la relèvent.

Pendant quelques siècles, Sidon réussit à conserver son indépendance sous un gouvernement dont des dynasties de rois, entrecoupées de fréquentes usurpations, et un conseil de cent membres, où les prêtres font autorité, constituent les deux rouages essentiels. Salmanasar III rançonne la cité à deux reprises en 854 et 839. Sennachérib la contraint à capituler et met à sa tête un roi vassal, Itobaal II, de la lignée des rois de la ville. Fidèle tant que vécut Sennachérib, Itobaal II roi se soulève à sa mort. En 676 Assarhaddon enlève Sidon, en détruit les murailles et fait décapiter le roi rebelle. La population est alors déportée en masse. A l’emplacement de la ville, Assarhaddon construit une nouvelle cité qu’il peuple avec une colonie de Khaldou et qu’il place sous les ordres d’un gouverneur assyrien.

Au cours de sa lutte contre Nabuchodonosor II, Apriès, pharaon d’Égypte, enlève Sidon et, en 344, la ville soulevée contre le grand roi Artaxerxès III sera prise d’assaut et incendiée. Lorsque Alexandre marchera sur l’Égypte, Sidon se donnera à lui sans résistance.

Sidon possédait une riche industrie dont l’une des productions les plus connues était celle du verre soufflé.


 



Accueil | Plan | Crédits

   Creative Commons License

Dernière mise à jour : 19 décembre 2014
2005-2017 © Clio la Muse