Personnages célèbres

Pyrrhos d’Epire

JPEG - 19.2 ko
Buste de Pyrrhus.

Roi d’Epire (318 - 272 av. J.-C.) à 23 ans. En 289, il s’allie avec les Etoliens. Il profite de la maladie de Démétrios pour s’emparer d’une grande partie de la Macédoine jusqu’à Édesse, avant que celui-ci, guérit, ne l’en chasse. Il modernise l’économie et l’armée de son pauvre royaume et conquiert la Macédoine (288), détrônant Démétrios, grâce à son alliance avec la coalition de Séleucos, Ptolémée et Lysimaque. Par son aspect physique, son goût du combat et son énergie, il n’était pas d’ailleurs sans rappeler aux Macédoniens l’illustre Alexandre.

Les Tarentins ayant demandé son aide, il débarqua à leur secours au printemps 280 av. J.-C., en Italie du Sud, avec une puissante armée (25 000 hommes) et vingt éléphants de guerre. Contrairement à son prédécesseur, Alexandre d’Epire, il n’hésita pas à affronter les légions romaines. Vainqueur à Héraclée, il échoue devant Capoue, puis arrache la victoire d’Ausculum au prix de terribles pertes, d’où l’expression de « victoire à la Pyrrhus ».

Renonçant à la lutte contre Rome, il se tourne vers la Sicile (278), où il est proclamé roi de Syracuse mais où il se heurte à une autre puissance, celle de Carthage. La révolte des Siciliens le force à rembarquer pour l’Italie où il est vaincu par les Romains.
Après avoir guerroyé seize ans durant, il regagne l’Epire (275) ; trois ans plus tard, au cours d’un combat de rue, il est tué par une tuile lancée par une vieille femme.


 



Accueil | Plan | Crédits

   Creative Commons License

Dernière mise à jour : 19 décembre 2014
2005-2017 © Clio la Muse