Asie Centrale
Indus
Bactriane & Margiane
Scythes
Kouchans
Inde

L’Arie

Région antique située le long de la rivère Arios (l’actuelle Hari Rûd) et qui correspond quasiment à l’actuelle province d’Herât en Afganisthan. L’Arie était fameuse pour son vin, elle était mentionnée dans l’Avesta comme une création spécifique d’Ahura-Mazda.

Comme leur nom l’indique, les Ariens faisaient partie de la grande famille indo-européenne. A la fin du VIIe ou au début du VIe siècle, les Ariens étaient sujets des Mèdes et leur pays devint une satrapie perse après la conquête de Cyrus. Sous la domination perse, les Ariens se sédentarisèrent progressivement. Le siège de la satrapie était le palais d’Artacoana, traditionnellement localisé avec le site actuel d’Herât. En septembre 330, Alexandre s’empara de l’Arie lors de sa poursuite du roi Bessos. Le siège d’Artacoana exigea l’emploi de machines de guerre et tous les habitants furent tués ou réduits en esclavage. Alexandre construisit une nouvelle ville, Alexandrie en Arie, la moderne Herât.
Pendant un demi-siècle, l’Arie demeura province de l’empire séleucide, mais lorsque la Bactriane et la Parthie devinrent indépendantes en 240, l’Arie devint un enjeu territorial entre Parthes et Séleucides. A partir de 167 av. J.-C., elle fut incluse dans l’empire parthe.


 



Accueil | Plan | Crédits

   Creative Commons License

Dernière mise à jour : 21 décembre 2014
2005-2017 © Clio la Muse